Autohypnose ?

 

 

Pour découvrir l'état hypnotique il est possible de débuter avec des enregistrements ou des vidéos. Vous vous demandez peut-être « mais si j’écoute un enregistrement, est-ce de l’hypnose ou de l’autohypnose ? » Disons que c’est entre les deux. Toute hypnose est au fond une autohypnose.

 

L’autohypnose est une technique de communication avec des parties plus profondes de soi-même. Il s'agit de se mettre en état d'hypnose sans intervention d'un tiers. L'autohypnose nous la pratiquons naturellement, presque quotidiennement. Elle peut permettre de se relaxer et de faire « remonter » des informations au conscient pour mieux comprendre notre propre fonctionnement et générer des idées nouvelles ou se souvenir de celles qui étaient enfouies.

 

L’autohypnose est un outil vers l’harmonie et le changement, en privilégiant une communication douce entre le conscient, le subconscient voir l’inconscient. Elle peut être couplée à d’autres pratiques : psychothérapie, écriture, sport et pratiques de relaxation ou activités créatives par exemple.

 

J'ai rédigé un mémoire sur l'autohypnose. Le voici : 

 

 

 

 

 

J'ai découvert l’autohypnose en 2009 par le biais d’un livre, lors d’un voyage en Inde. J'ai ensuite avancé dans cette pratique en lisant de nombreux ouvrages sur le sujet et en pratiquant les exercices proposés. Depuis, je me suis formée en hypnose thérapeutique. 

 

Je vois l’autohypnose comme une technique de communication avec des parties plus profondes de soi-même, un outil vers l’harmonie et le changement, en privilégiant une communication douce entre le conscient et le non-conscient, pour se relaxer, faire « remonter » des informations au conscient,  mieux comprendre son propre fonctionnement et générer des idées mais aussi pour faire bouger certains automatismes bloquants ou encombrants. Je couple cette technique à d’autres pratiques : psychothérapie,  écriture, pratiques de relaxation, création...

 

 

 

 

Voici quelques idées pour jouer avec l'autohypnose :

 

  • Fabrication de masques puis jeu d’une scène avec le masque

 

  • Fabrication d’un objet symbolique en matériaux naturels ou récupérés

 

  • Création d’un scénario d’autohypnose à partir d’un conte ou un mythe réadapté à des problématiques personnelles (ou collectives),

 

  • Fabrication de sa « vaisselle symbolique » (véhiculant des messages)

 

  •  Création d’un rituel de transition

 

  • Ecriture d’un script qui fait évoluer dans un univers fantastique - de science fiction par exemple ou inspiré d’un univers culturel particulier- (le seigneur des anneaux, game of thrones…)