L’autohypnose avec les enfants

Les enfants aussi peuvent apprendre et pratiquer l’autohypnose, ils sont même très doués pour cela !

Que les enfants se plaignent de douleurs ou d’angoisses, vous allez pouvoir leur proposer des petites expériences ludiques adaptées à leur imaginaire.

Quelques exemples d’objectifs possibles : mieux se concentrer en classe, gérer une douleur, une angoisse ou une tristesse (en évitant de passer par la case médicaments), s'endormir sereinement , apprivoiser ses émotions, se calmer, gagner en confiance en soi, se débarrasser de ses tocs et petites manies, être capable de se rassurer quand papa et maman ne sont pas là.

L’idée est de faire sentir aux petits que leur cerveau peut avoir une incidence positive sur leurs ressentis. Pour autant, ils se méfient parfois des activités qu’ils ne connaissent pas. Il est donc important de la leur présenter de façon adéquate, sans jamais l'imposer.

Concrètement, comment ça se passe ?

Pour commencer, mieux vaut choisir un moment calme où l’enfant est détendu, non douloureux et où il n’est pas absorbé par une autre activité.

On demande à l’enfant de choisir ce qu’il aimerait « qui soit mieux dans sa vie ». Puis, on lui propose un scénario. Voici une déclinaison possible, adaptable pour des enfants 3 à 10 ans environ : Colorier la forêt.

L’enfant s’assoit ou se couche et ferme les yeux.

Imagine une forêt toute sombre, une nuit d’hiver. Cette forêt, ce sont tes idées noires, ce qui t’embête et ce qui te fait mal. Peux-tu me décrire cette forêt ? Comment tu te sens ?

Tu vas imaginer maintenant que tu as la possibilité de rajouter des couleurs, du soleil, des plantes, des animaux, un héros ou une héroïne, de la musique, des odeurs…Peux-tu m’expliquer comment est la forêt à présent ? Qu’est ce que tu vois ? Qu’est-ce qu’il se passe ?

Et si maintenant il se mettait à neiger ? Le froid t’engourdit et tu ne sens plus rien du tout tandis que tu regardes la neige tomber tout autour de toi. Tu la vois cette neige ? Tu la sens ? Cette neige est un peu merveilleuse. Quand elle fond, elle se transforme en paillettes très belles et très douces qui font comme un nuage autour de toi. Et dès que tu en ressens le besoin, tu peux imaginer ce joli nuage protecteur qui te fait comme un cocon tout doux, comme un câlin magique. Alors il est comment ce nuage de paillettes, grand ? petit ? Il fait quoi là ? (…)

Et quand tu en auras envie, que tu t’en sentiras vraiment prêt, tu pourras commencer ton chemin de retour vers l’ici et maintenant et même à la toute fin ouvrir tes yeux.

Allez les parents, lancez vous pour le plus grand bien de votre enfant (et le vôtre aussi) !


 Articles récents
Archive
Suivez-nous.
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Google+ Basic Square